L’effet de serre

La terre est entourée d’une atmosphère qui se compose de plusieurs gaz : vapeur d’eau, dioxyde de carbone, méthane et diazote sont les quatre les plus répandus. On les appelle les gaz à effet de serre.

En formant ce qui pourrait s’apparenter à une paroi autour de la planète, ces gaz créent une sorte de serre qui permet à la chaleur de circuler entre la surface de la Terre et l’atmosphère avant de quitter cette dernière. Ce processus est nécessaire à la vie sur la planète – on l’appelle l’effet de serre naturel.

Dioxyde de carbone – CO2

L’un des gaz à effet de serre les plus importants est le dioxyde de carbone – le CO2. Il se compose d’un atome de charbon (C) et de deux atomes d’oxygène (O). Le CO2 est un dérivé de la combustion de tous les types de matériaux et d’éléments, et de la respiration humaine et animale.

Le CO2 est également actif dans le mécanisme de photosynthèse pour produire des hydrates de carbone dans les plantes.

Combustion des combustibles fossiles

La principale source d’émission de CO2 est la combustion des combustibles fossiles, par exemple lorsque nous conduisons une voiture, que nous produisons de l’énergie ou que nous fabriquons des objets.

Les combustibles fossiles comme le pétrole, le carbone ou le gaz naturel se composent d’énergie emprisonnée à la surface de la Terre par photosynthèse depuis des millions d’années.

La combustion de pétrole et de charbon génère des émissions du CO2 emprisonné, ce qui entraîne un surplus de CO2 que les plantes ne peuvent pas consommer, d’où une augmentation du volume total de CO2 dans l’atmosphère.

Réchauffement climatique

Le volume croissant de CO2 accroît la quantité de gaz dans l’atmosphère et entraine donc un effet de serre plus important.

Ce phénomène empêche la chaleur de quitter l’atmosphère aussi rapidement qu’elle le devrait et, par conséquent, la température moyenne de la planète augmente. C’est ce qu’on appelle le réchauffement climatique.

Le réchauffement climatique entraîne des changements de l’environnement qui ont un impact sur les hommes. On recense ainsi un plus grand nombre de catastrophes naturelles, une diminution de l’eau potable et des récoltes moins importantes. Pour contrer cet effet négatif du réchauffement climatique, il est essentiel de réduire nos émissions de CO2.