L’empreinte écologique mondiale

Au début des années 70, notre empreinte écologique correspondait encore aux ressources mises à disposition par notre planète. Mais depuis cette époque, notre empreinte n’a cessé d’augmenter et dès lors l’humanité demande chaque année à la planète davantage que ce que celle-ci est en mesure de renouveler. En 2013, il aurait ainsi fallu plus de 1,6 Terres pour fournir les ressources et services naturels que l’humanité a consommés au cours de l’année ! Et si nous ne changeons pas nos modes de production et de consommation, nous pourrions dépasser de plus de 75% les capacités de la planète dès 2020…

Tous les pays ne sont bien-sûr pas égaux en matière d’empreinte écologique. Les Français ont besoin en moyenne de 5,1 planètes pour assurer leur consommation, à comparer avec 8,6 pour les Américains ou seulement 0,36 pour les Haïtiens. Comme on peut le voir, les différences sont très importantes et aujourd’hui, les pays pauvres compensent la surconsommation des pays riches.